Sylvie Durbec

Sylvie Durbec est née à Marseille en 1952.
En 1995, elle publie un long texte poétique Marseille éclats et quartiers dans la revue de Michel Deguy, Po&sie n° 71, ce texte a reçu en 2008 le Prix Jean Follain et sera publié aux éditions Jacques Brémond, en 1997 un conte pour enfants aux éditions Grandir, Le nom du roi, en 1998, est invitée en résidence d’écrivain en Cévennes et y anime un atelier d’écriture, y termine une pièce de théâtre, Une après-midi avec Jack Kerouac, pièce en deux tableaux et deux jardins, inédite, en 1999, encore de la poésie, in revue Po&sie n° 89,
en avril 2000, de la poésie encore, in revue Bleue, n° 2,
Invitée également à Rappallo, en Italie au mois d’avril par Marco Ercolani et Luisella Carretta, à l’occasion de la publication
de la revue Scriptions consacrée à Saorge où elle fut en résidence d’écriture en juillet 2003, ses poèmes NUITS de SAORGE
traduits en italien par la poète Lucetta Frisa ont été lus à la Biblioteca Internazionale de la ville. Un texte Walser à Marseille
est publié dans la revue Arca, à Gênes en 2005 et des traductions des Stanze dans la revue Ciminiera en avril 2005.

Invitée à Madrid par l’Institut français pour lire et parler de son écriture poétique aux côtés de Jacques Roubaud et Philippe Beck en mai 2007, ainsi qu’à participer à une anthologie de poètes d’expression française à paraître au Mexique aux éditions Espejo de Viento et à une anthologie de poètes femmes en Italie également, Donne di versi, parue en 2007.
Traduction de nombreux poèmes de Lucetta Frisa, poète génoise.

En 2008 paraissent les Territoires de la folie, d’abord sur Amontour en ligne puis sur papier chez Cousumain. En novembre 2008 est invitée en Tunisie dans le cadre des échanges franco-tunisiens pour ses livres jeunesse et en particulier celui
fait avec l’artiste tunisien Raouf Karay, Naissance d’un voyage.
A reçu en octobre 2008 le Prix Jean Follain pour Marseille, éclats et quartiers, édition Jacques Brémond, publié en 2010.
Novembre 2009 aux éditions Potentille, Comme un jardin (bleu)
Printemps 2010 : Prendre place, éditions Collodion
Juin 2010 : Chaussures vides/scarpe vuote au Dessert de Lune.
Octobre 2010 : La huppe de Virginia, tiré à part, livre d’artiste aux éditions des Aresquiers.
A reçu le prix du conseil général des Bouches-du-Rhône pour La huppe de Virginia, recueil aux éditions Jacques Brémond
publié en mars 2011.

Âmes inquiètes et J’entends des voix, traduction de l’italien de deux recueils de textes autour de la folie, Les États Civils, 2011.
Décembre 2011 : Ce rouge qui brillait à l’Atelier du Hanneton, sur le peintre Soutine et son rapport à la couleur
Publication de La lessive de la folie sur le site de remue.net.
Enfin, en avril 2012 : traduction de poèmes d’Elena Jurissevich, Que les paroles retrouvent leur souffle ! aux éditions du Murmure.

Site Web : http://www.m-e-l.fr/Sylvie%20Durbec,86

 

Les publications de Sylvie Durbec

1 publication - Trier par :