Fernando Pinto do Amaral

Fernando Pinto do Amaral est né à Lisbonne en 1960. Il a d’abord étudié la médecine, une voie qu’il abandonnera par manque de vocation au profit d’un cursus littéraire. Titulaire d’un doctorat de littérature portugaise, il est aujourd’hui professeur de littératures romanes à la faculté de lettres de Lisbonne. Il a publié six recueils de poèmes – Acédia/Nonchalance, Éditions Assírio & Alvim, 1990, A Escada de Jacob/L’Échelle de Jacob, Éditions Assírio & Alvim, 1993, Às Cegas/En Aveugle, Éditions Relógio d’Água, 1997, Poesia Reunida: 1990-2000/Poésie Réunie : 1990-2000 (incluant l’inédit A Cinza do Último Cigarro/La Cendre de la dernière cigarette), Éditions Dom Quixote, 2000, et Pena Suspensa/Peine suspendue, Éditions Dom Quixote, 2004 – ainsi que deux essais littéraires : O Mosaico Fluido/ La Mosaïque fluide, Éditions Assírio & Alvim, 1991 (prix de l’essai du Pen Clube), Na Órbita de Saturno/ Dans l’orbite de Saturne, Éditions Hiena, 1992. Il a également publié 100 Livros Portugueses do Século XX/ 100 livres portugais du XXe siècle (Institut Camões, 2002) et le livre pour enfants A Aventura no Game Boy/L’Aventure en game boy (Éditions Texto Editora, 2004). Il s’est lancé dans la fiction narrative en 2006 avec la publication d’un livre de contes Área de Serviço e Outras Histórias de Amor/Aire de service et autres histoires d’amour (Dom Quixote, 2006) et vient de publier chez le même éditeur le recueil de poèmes A Luz da Madrugada/La Lumière de l’aube, (2007). Certains de ses poèmes ont été traduits et publiés en espagnol, français, anglais, allemand, néerlandais, russe, bulgare, tchèque, hébreux et chinois. Il a traduit en portugais Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire (grand prix de traduction du Pen Clube e Apt, 1992-1993), les Poèmes saturniens de Paul Verlaine et toute la poésie de Jorge Luis Borges (incluse dans l’édition de ses œuvres complètes aux Éditions Teorema, 1998-1999). Il a dirigé et préfacé l’édition de l’OEuvre poétique de Ruy Cinatti (IN/CM, 1992) et de la poésie complète de Tomaz Kim (IN/CM, 2001), de Antero de Quental (Dom Quixote, 2001), de Luís Miguel Nava (Dom Quixote, 2002) et de António Manuel Couto Viana (IN/ CM, 2004). Fernando Pinto do Amaral a également été commissaire de l’exposition « 100 livres du siècle » (CCB, mars-mai 1998), intégrée dans le festival des 100 Jours, (Exposition universelle de 1998), et a supervisé les présences portugaises à la Foire du livre de Francfort en 1998 et 1999, au Salon du livre de Genève en 2001 et au Salon international du livre Liber de Barcelone en 2002. Il est l’un des membres dirigeants de la fondation Luís Miguel Nava et du conseil éditorial de la revue Relâmpago/ Éclair.
 

Les publications de Fernando Pinto do Amaral

1 publication - Trier par :