Logo du site Editions du Murmure Logo du site Editions du Murmure Logo du site Editions du Murmure Logo du site Editions du Murmure

Les Forces de l'ordre invisible

Emile Tizané (1901-1982), un gendarme sur les territoires de la hantise

de Philippe Baudouin, Dominique Kalifa (contributions), Hélène L'Heuillet (contributions)
Maison d'édition : le murmure
novembre 2016

Acheter :

Livre papier
format 225 x 325 272 pages En stock
39,00 €

Émile Tizané a-t-il réellement existé ? Sans la découverte récente de ses archives privées, il eût été permis d'en douter tant la vie romanesque de cet homme paraît conférer à celui-ci tous les traits caractéristiques d'un personnage de fiction. Cas unique, cet officier de gendarmerie fut sans doute le plus grand expert français en matière de « maisons hantées » et sillonna ainsi les routes de campagne pour les besoins de ses enquêtes officieuses. Réunis ici pour la première fois, ses dossiers se composent d'innombrables notes, rapports, photographies, croquis et correspondances qui laissent entrevoir les aspects à la fois fascinants et obscurs d'un gendarme sur les territoires de la hantise. Préface de Dominique Kalifa. Postface de Hélène L'Heuillet.

 

Extrait

« Officier de gendarmerie, je me suis attaché à l’étude des problèmes incompris qui prennent parfois naissance dans certaines maisons ou leurs abords immédiats. Fort critiqué par nombre de mes camarades, souvent même par des chefs qui m’ont reproché de mal employer mon activité, j’ai cherché dans les enquêtes de gendarmerie relatant des histoires dites ‘occultes’ la part qu’il convenait de donner à la vérité. Plus particulièrement aiguillé vers l’étude des maisons dites ‘hantées’, je recherchais à l’origine la fraude, mais le nombre des documents que j’ai pu recueillir, leur étude, et les conclusions que j’ai pu en tirer me permettent aujourd’hui de soutenir que dans la plupart des cas motivant enquête, il y a toujours un être vivant qui est le centre des phénomènes. »

Lettre de Émile Tizané à Alexis Carrel du 22 janvier 1942.

 

Disponible en chapitres numériques

Publications du même auteur

Publications dans la même collection

Ils ont aussi acheté

Publications sur des thèmes proches

Sexe, Opium et Charleston Tome 4 Les vies surréalistes. De 1931 à 1945

12,00 €

Antonio Dominguez Leiva

Sexe, Opium et Charleston Tome 3 Les vies surréalistes. De 1925 à 1930

11,50 €

Antonio Dominguez Leiva

Partagez cette page sur...

Livre papier

Editeur : le murmure

Auteur(s) : Philippe Baudouin

Niveau : Débutant

Publication : 24 novembre 2016

Edition : 1ère édition

Intérieur : Couleur

Support(s) : Livre papier

Poids (en grammes) : 1700 (Livre papier)

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9782373060157

Compléments

Revues de presse

  • Les forces de l’ordre invisible de Philippe Baudouin : le gendarme chez les fantômes

    Chaque soir, Nicolas Carreau vous emmène à la découverte des plus belles nouveautés littéraires.

    Europe 1 24 janvier 2017

  • Emile Tizané : un gendarme chez les fantômes

    parismatch.com 10 janvier 2017

  • Les territoires de la hantise, par le gendarme Emile Tizané

    Chers amis, si vous n’avez aucune idée de cadeau pour Noël et que vous sentez que les agapes risquent d’être tristes, il est temps de faire pirouetter les dindes et de vous jeter sans tarder sur un ouvrage extraordinaire, loufoque, ultra-sérieux, indispensable, Les forces de l’ordre invisible, soit la découverte de la vie et des archives d’Emile Tizané (1901-1982), gendarme expert en matière de « maisons hantées ». Vous penserez peut-être à un personnage de fiction, mais non, cet officier de justice ayant réellement existé est un « parapsychologue de terrain » dont les enquêtes officieuses furent consacrées « aux phénomènes de poltergeist tels que les déplacements d’objets, les grêles de pierres ou bien encore les incendies spontanés. »

    Blog de Fabien Ribéry 14 décembre 2016

  • Ce soir, Mauvais Genres en terres hantées...

    Hantises et traîtrises, ce soir, à Mauvais Genres qui évoquera la remarquable monographie que Philippe Baudouin vient de publier (éditions du Murmure) sur le gendarme Émile Tizané, un commandant de gendarmerie qui, sa vie durant, entreprit avec méthode, rigueur et stratégie la lutte contre la délinquance fluidique et les esprits frappeurs. Chronique polar et DVD en seconde partie d'émission durant laquelle nous évoquerons une superbe édition collector du "Grand chantage" d'Alexander Mackendrick (Wild Side vidéo) et "F", un des titres fort récemment paru chez Asphalte. Bienvenue dans Mauvais Genres, l'émission frappante !

    France Culture, émissions "Mauvais Genre" par François Angelier 11 décembre 2016

  • Vous avez dit Bizarre ?

    ANTHROPOLOGIE. « Les Forces de l’ordre invisible. Emile Tizané (1901-1982). Un gendarme sur les territoires de la hantise », de Philippe Baudouin « On ne croit pas encore aux fantômes dans la gendarmerie. » Emile Tizané formule ce constat dans les années 1920. Au moment de sa mort, en 1982, le regret demeure. L’officier de gendarmerie disparaît, et son œuvre tombe dans l’oubli, plusieurs livres et surtout des dizaines de cartons d’archives qui contiennent les éléments de ses diverses enquêtes : procès-verbaux, fiches cartonnées, photographies, plans, coupures de presse soigneusement annotées, amplement reproduits dans un album magnétique, présenté par Philippe Baudouin, Les Forces de l’ordre invisible. Convaincu que « l’esprit frappeur est délinquant », Tizané le traque comme un criminel, le piste, procède à des comparaisons, définit les lieux-types de ses manifestations. Il se rend en ces endroits – granges ou fermes « habitées » –, souvent juste après les faits, et met toute la rationalité au service, jusque dans les années 1960, de la chasse aux « poltergeist » (forces occultes et perturbatrices). Vous avez dit bizarre ? Julie Clarini

    Le monde, sélection Beaux-Livres 8 décembre 2016

  • Le gendarme et les extraterrestres

    Marianne 6 décembre 2016

    JPG (250 ko)

  • Emile Tizané, le gendarme de l’invisible

    Au hasard de ses lectures et de sa curiosité, Vivianne Perret a découvert l’histoire d’un personnage singulier, le capitaine Emile Tizané, gendarme de l’invisible.

    RCF, par Vivianne Perret 26 novembre 2016

  • Les Forces de l’ordre invisible", Emile Tizané (1901-1982), un gendarme sur les territoires de la hantise

    L'histoire,Émile Tizané a-t-il réellement existé ? Sans la découverte récente de ses archives privées, il eût été permis d’en douter tant la vie romanesque de cet homme paraît conférer à celui-ci tous les traits caractéristiques d’un personnage de fiction. Cas unique, cet officier de gendarmerie fut sans doute le plus grand expert français en matière de « maisons hantées » et sillonna ainsi les routes de campagne pour les besoins de ses enquêtes officieuses. Réunis ici pour la première fois, ses dossiers se composent d’innombrables notes, rapports, photographies, croquis et correspondances qui laissent entrevoir les aspects à la fois fascinants et obscurs d’un gendarme sur les territoires de la hantise. Préface de Dominique Kalifa. Postface de Hélène L’Heuillet.

    GREPP 17 novembre 2016

  • France 2 Reportage - Un gendarme chasseur de fantômes

    Un gendarme qui s’intéresse aux fantômes, c’est plutôt rare. Pourtant, c’est le cas d’Émile Tizané, un capitaine de gendarmerie qui a enquêté avec le plus grand sérieux, de 1930 à 1954 surtout, partout en France sur les maisons hantées et autres phénomènes étranges.

    France 2 16 novembre 2016

  • Les Forces de l'ordre invisible

    Émile Tizané a-t-il réellement existé ? Sans la découverte récente de ses archives privées, il eût été permis d’en douter tant la vie romanesque de cet homme paraît conférer à celui-ci tous les traits caractéristiques d’un personnage de fiction. Cas unique, cet officier de gendarmerie fut sans doute le plus grand expert français en matière de « maisons hantées » et sillonna ainsi les routes de campagne pour les besoins de ses enquêtes officieuses. Réunis ici pour la première fois, ses dossiers se composent d’innombrables notes, rapports, photographies, croquis et correspondances qui laissent entrevoir les aspects à la fois fascinants et obscurs d’un gendarme sur les territoires de la hantise.

    Curiosa et Ceatera de Eric Poindron 25 octobre 2016

  • Les archives privées du gendarme Émile Tizané

    « Avis aux amateurs : d’ici quelques mois, sortira chez Le Murmure – éditeur à la marge, mon prochain ouvrage. Plus qu’un livre, c’est un beau-livre ! Son titre ? « Les Forces de l’Ordre Invisible ». Le sujet ? Les archives privées de l’officier de gendarmerie Émile Tizané. Tizané ? Un gendarme de province, sorte de Fox Mulder français, qui a enquêté sur plus de 200 cas de maisons hantées et dont Jean Cocteau a fait l’éloge dans son « Journal d’un inconnu ». Mais encore ? Un texte rédigé par votre serviteur illustré par de nombreux documents (photos, procès-verbaux, cartographies, croquis, lettres, etc.), précédé d’une préface de Dominique Kalifa, et suivi d’une postface de Hélène L’Heuillet. STAY TUNED ! « – Philippe Baudouin

    CriminoCorpus, article de Philippe Poisson 2 février 2016

  • Dessiner l'invisible - Émile Tizané

    Les Forces de l'Ordre Invisible. Emile Tizané (1901-1982) Aujourd'hui oublié, Émile Tizané fut sans doute le plus grand expert français en matière de poltergeist. Infatigable enquêteur, cet officier de gendarmerie sillonna les routes de France entre 1930 et 1954 pour mener officieusement des investigations sur près de 200 cas de maisons hantées. Il publia au moment de sa retraite plusieurs ouvrages, dont Jean Cocteau fit l'éloge dans son Journal d'un inconnu en 1953.

    Exposition DESSINER L'INVISIBLE / Galerie 24B-Fondation Mindscape / Paris / 17 octobre - 15 novembre 2015 15 novembre 2015

  • Le gendarme qui parlait avec les esprits

    Un gendarme sur les territoires de la hantise, c’est l’une des nombreuses facettes de l’exposition « Dessiner l’invisible » organisée rue Saint Roch à Paris par la fondation Mindscape. Un parcours artistique réparti sur trois lieux, dont la galerie 24b où une salle est dévolue au parcours du gendarme Emile Tizané. Un officier qui a consacré 50 ans de sa vie à l’étude des phénomènes paranormaux.

    L'essor de la gendarmerie 28 octobre 2015