Le Murmure Éditeur

60 rue du sabot

21130 Auxonne

info@editions-du-murmure.fr

06 86 57 68 27

Suivez-nous sur Facebook :

Site réalisé par Foxie Com'

À propos de la collection

Cette collection a pour vocation de mettre en lumière des travaux universitaires, transdisciplinaires, internationaux. Les thèmes abordés sont pour la plupart définis et traités lors de colloques organisés par l'Université de Bourgogne.

U-Limit

XXXVe congrès de la SFLGC - Études culturelles : Anthropologie culturelle et comparatisme Volume II

20.0 EUR
Auteurs : Didier Souiller - Alain Montandon - Aude Bonord - Antonio Dominguez Leiva - Sébastien Hubier - Robert Smadja - Philippe Chardin - Guillaume Navaud - Rachel Bowlby - Nicole Bo√´ls - Sébastien Hubier - Anne Tomiche - Sylvie Vanséveren - Nicolas Corréard - Didier Souiller - Anne Duprat - Gabriele Vickerman-Ribémont - Isabelle Durand-Leguern - Vincent Ferré - Alexandre Seurat - Charles W. Scheel - Jean-Marc Moura - Yves Clavaron - Cheikh M. S. Diop - Annick Gendre - Charles Bonn - Odile Gannier - Yolaine Parisot
Les études culturelles n'ont pas bonne réputation en France. Au mieux, on les proclame étrangères à la tradition de la recherche universitaire française. Au pire, on les accuse volontiers d'être un instrument du "politiquement correct" américain, qui n'aurait d'autre ambition que de dénoncer l'exploitation ou l'oubli volontaire dont sont victimes les minorités (ethniques ou sexuelles). C'est réduire intentionnellement leur méthode et leurs ambitions, c'est ne vouloir voir que les postcolonial studies et les études féminines, mais c'est aussi négliger ce fait que l'évolution d'ensemble de la recherche en histoire au XXème a permis ce développement des études culturelles et, notamment, grâce à la mutation proposée par l'Ecole des Annales en France. Issues d'un colloque rassemblant les comparatistes français, les études proposées ici ont tenté de montrer la variété des territoires et les ambitions impliquées par les études culturelles. Ce panorama s'est voulu international aussi, sans pour autant succomber à l'autocélébration, comme le prouve une présentation du livre volontairement polémique - qui défend, mais aussi critique. Le débat est lancé, des itinéraires sont proposés : pourquoi ne pas les suivre sans préjugé ?
310 pages